8

De Saint-Maurice au Vatican

Recueil de témoignages de consacrés, «Aimer c’est tout donner» a été édité à Saint-Maurice. Hier, il a été distribué à Rome à 50 000 exemplaires, notamment par la directrice des Editions Saint-Augustin.
21 sept. 2015, 14:02
50 000 exemplaires de "Aimer c'est tout donner" ont ÈtÈ distribuÈs hier ‡ Rome, avec la bÈnÈdiction du pape FranÁois. dr

Hier matin, place Saint-Pierre à Rome, 6 h 30. La directrice générale des Editions Saint-Augustin Dominique-Anne Puenzieux et une quarantaine de religieuses et de religieux commencent la distribution d’un petit livre édité à Saint-Maurice: «Aimer c’est tout donner». Un best-seller mondial.

«Les gens étaient un peu dubitatifs le matin. Ils n’ont pas l’habitude de recevoir. Puis, une fois qu’il y a eu l’appel du pape, tout le monde voulait obtenir son exemplaire», explique Dominique-Anne Puenzieux. Elle ne cache pas son émotion en ce jour très particulier. «C’est la première fois, à part la Bible, qu’un livre est distribué ainsi au Vatican.» En quelques heures, 50 000 exemplaires sont distribués gratuitement. «C’est grâce au pape!» L’homme qui fait la promotion de ce livre pas comme les autres, et qui a aussi choisi son titre, n’est autre que le pape François en personne. Il pose d’ailleurs en quatrième de couverture. Une forme de soutien qui pèse de tout son poids.

L’aventure continue

Le livre a été pensé par un Fribourgeois, Daniel Pittet. Cité par l’agence Apic, il déclare: «Au départ je voulais publier un petit livre en hommage aux religieux et religieuses de Suisse romande, à qui je dois tant.» Huitante témoignages de personnes ayant consacré leur vie au Christ sont ainsi réunis. Daniel Pittet a présenté son idée au pape, qui se montre extrêmement enthousiaste pour ce projet. Le Saint-Père décide que le livre sera distribué partout dans le monde à l’occasion de l’année de la vie consacrée. Il fait changer le titre prévu et y écrit un message. Le pape François sera suivi par l’ancienne conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, qui a écrit la postface de l’ouvrage.

Déjà tiré à 500 000 exemplaires, le parcours d’«Aimer c’est tout donner» continue. «Nous le tirerons selon la demande. Nous avons déjà de nombreuses sollicitations pour qu’il soit édité en de nouvelles langues», indique l’éditrice. La promotion continue. Aujourd’hui jeudi, la directrice de Saint-Augustin rencontre à Rome des jeunes confirmés pour qu’ils fassent la promotion de l’ouvrage dans leurs pays respectifs

«Aimer c’est tout donner» est distribué gratuitement à Rome et en Afrique notamment, il le sera aussi l’an prochain aux Journées mondiales de la jeunesse à Cracovie. L’ouvrage peut être ainsi offert grâce au travail bénévole de nombreuses personnes. «Des dons ont été recueillis et des mécènes privés ont apporté leur contribution à la réalisation de la demande du pape.»

Le livre se trouve aussi en vente dans les librairies, les kiosques, les grandes surfaces et même sur des sites internet spécialisés comme Amazon. «On le trouve à côté de «50 nuances de Grey», rigole Dominique-Anne Puenzieux.

par Jean-Yves Gabbud