Réservé aux abonnés

Dans le carnotzet du «Walliser Bote» et de Radio Rottu Oberwallis

Les journalistes du «Nouvelliste» collaborent avec leurs confrères haut-valaisans depuis un an et demi. Sans n’avoir jamais mis les pieds dans leur rédaction. Croissants en main, nous sommes allés remédier à cette situation, avant d'entamer notre semaine dans le district de Viège.

04 août 2020, 21:08
Notre visite dans les locaux du «Walliser Bote» et de Radio Rottu Oberwallis a coïncidé avec la première séance de rédaction commune aux deux médias détenus par Fredy Bayard. Une discussion paisible, à l'exception d'un débat enflammé autour de la place à accorder ou non à un article sur le Covid-19.

Lundi, 8h30, zone industrielle de Viège. Les journalistes du «Walliser Bote» (WB) et de Radio Rottu Oberwallis (RRO) inaugurent leur première séance de rédaction commune… dans le carnotzet de leur sous-sol. Non pas pour trinquer à la fin des RHT, que la chute des recettes publicitaires a rendues nécessaires, à l’instar de l’arrêt de l’hebdomadaire gratuit «Rhone Zeitung». Mais parce que cette salle, destinée à des concerts, des entretiens et des réceptions, est celle qui...