Réservé aux abonnés

Dans la ligne de mire du canton

Suite aux déprédations constatées, le canton ordonne le tir des prédateurs du val d'Illiez et du val des Dix. Le WWF examine la possibilité d'un recours.

07 août 2009, 05:01

Mieux vaut ne pas être loup «valaisan» ces prochaines semaines. Les deux prédateurs qui ont sévi dans le Chablais et dans le val des Dix pourront être abattus. La commission intercantonale chargée de la gestion du loup a transmis son rapport à Jacques Melly, chef du Département des transports, de l'équipement et de l'environnement qui a ordonné le tir des deux bêtes. Lundi, c'est le canton de Lucerne qui avait donné son feu vert à l'abattage du loup signalé dans l'Entlebuch, celui-là m&e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois