Réservé aux abonnés

Coucher de soleil pour Sunrise

Dix-sept ans que le plus grand orchestre cantonal anime nos soirées. Un bail qui ne sera pas reconduit. L'avenir des formations nombreuses semble compromis. Dernier bal ce samedi.
02 août 2015, 19:15
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Dix-sept ans pour le plus ancien membre du groupe. Douze ans pour les autres musiciens. Sunrise était l'un des plus anciens orchestres de bal en activité, le plus étoffé du canton en tout cas, avec un effectif minimal de sept musiciens. Guitares, cuivres, claviers, percussions, chant, choristes, tout y était. «En douze ans, on n'a pas eu un accrochage sérieux», assure Thierry Saudan, le trompettiste de service. «Mais après autant de temps, une certaine fatigue s'installe. On y consacrait tous nos week-ends, on avait tous un emp...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois