Coronavirus: les hôpitaux se vident

Dimanche, il n'y avait plus que trois personnes hospitalisées en Valais à cause du coronavirus. Ce chiffre est le plus bas enregistré depuis le début de la pandémie. Le nombre de cas, lui, reste stable.

02 sept. 2020, 16:47
Le nombre de cas de contaminations reste stable en Valais.

Dimanche dernier, le Valais ne comptait plus que trois patients hospitalisés en raison du coronavirus. C’est là le chiffre le plus bas enregistré depuis le début de la pandémie, identique à celui que l’on avait à la fin février et au début mars, avant que les statistiques ne prennent l’ascenseur pour monter jusqu’à 154 hospitalisations à la fin mars.

Fait réjouissant, plus personne ne se trouve en soins intensifs en raison de cette contamination.

Durant la semaine dernière, aucune nouvelle hospitalisation n’a été nécessaire, alors que trois patients ont pu sortir de l’hôpital en étant guéris.

Un nouveau décès

Par contre, le Valais a dû déplorer un 155e décès lié au coronavirus, le 27 août. C’est le deuxième décès survenu durant le mois d’août, alors qu’il n’y en avait eu aucun en juillet et un seul au mois de juin.

Un nombre de cas stable

La semaine dernière, le Valais a enregistré 64 nouveaux cas positifs au coronavirus (contre 63 la semaine précédente), dont trois concernent des personnes ayant plus de 65 ans et qui font donc partie des catégories à risque. Un cas concerne un enfant de moins de 10 ans.

Les nouvelles contaminations frappent des personnes jeunes. La moyenne d’âge des personnes touchées la semaine dernière est de 35 ans, contre un âge moyen de 52 ans depuis le début de la pandémie.

L’origine des cas

Une bonne partie des nouveaux cas proviennent de l’extérieur du Valais. Cinq personnes ont été contaminées dans un autre canton, treize à l’étranger et deux à l’armée.

Selon les données publiées par le Service de la santé publique, vingt et une contaminations sont survenues dans le cadre familial et trois sur le lieu de travail. Les autres situations sont présentées comme des cas isolés.

Isolement et quarantaine

Le nombre de personnes placées en quarantaine après un retour d’un pays à risque est en régression. Il est tombé à 358 à la fin de la semaine passée, contre 447 sept jours plus tôt.

En dehors de ces retours de l’étranger, dimanche, 79 personnes testées positives se trouvaient en isolement et 409 contacts étaient en quarantaine.