Coronavirus: de nouveaux outils pour aider à provoquer la chance en restant actif

Grâce au soutien à distance, la Fondation IPT continue d’accompagner les personnes en quête d’emploi. Les 22 collaborateurs en Valais ont dû repenser leur métier depuis le début de la pandémie.

24 avr. 2020, 15:00
En s'appuyant sur le télétravail, la Fondation IPT a mis en place de nouveaux outils d'accompagnement à distance.

La pandémie ne doit pas empêcher les personnes en recherche d’emploi d’aller de l’avant. C’est la conviction de la Fondation IPT. «Même si tout est freiné, nous voulons les aider à traverser au mieux cette période particulière et continuer à les mobiliser pour préparer la suite», relève la directrice d’IPT Valais Lise Delaloye.

Pour vaincre la barrière du semi-confinement et s’affranchir des restrictions liées au Covid-19, la fondation a dû, comme d’autres, repenser ses méthodes de travail et mettre en place de nouveaux outils. «Le canton a été très réactif en autorisant l’accompagnement à distance», reprend la directrice d’IPT Valais. «Nos 22 collaborateurs ont en quelque sorte dû réinventer leur métier. Nous avions déjà commencé à travailler avec des vidéos ou d’autres supports utilisables à distance. Et en plus du soutien par téléphone ou des formations données par vidéoconférence, nous avons étendu la gamme.»

 

 

E-coaching et e-learning ont fait leur apparition, avec leur lot de tutoriels, capsules vidéo, pitchs vidéo dessinés ou autres documents interactifs qui doivent contribuer à stimuler la motivation et la confiance en soi, à gérer le stress lié aux incertitudes, à définir des possibilités et des objectifs professionnels.

«Ces outils adaptés, un peu plus ludiques, peuvent aider les personnes d’une part à mieux aborder leur situation personnelle, et d’autre part à se préparer de manière optimale au marché du travail pour être efficace lors de la reprise économique», résume Lise Delaloye. Qui invite toutes les personnes concernées à visiter le site de la fondation et à y trouver les renseignements nécessaires et les formulaires de contact. 

 

En savoir plus: Infos et contacts

A lire aussi: Forte baisse du chômage en Valais, mais crainte face au coronavirus

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du Nouvelliste se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch