Construction: hausse de salaire en 2021 en Valais mais pas pour tous

En 2021, trois branches de la construction sur onze verront leur salaire augmenter en Valais. Le syndicat Unia prévoit de mener des actions afin que les prochaines négociations soient profitables à l'ensemble des salariés de ce secteur.

17 déc. 2020, 11:40
La majorité des secteurs de la construction connaîtra une stagnation des salaires en 2021.

Les ouvriers du secteur valaisan de la construction ne bénéficieront pas tous d'augmentations salariales en 2021. «Des rattrapages seront nécessaires pour 2022», a estimé jeudi le syndicat Unia Valais.

Sur les onze branches du secteur, trois bénéficieront d'augmentations salariales, soit la construction métallique, les électriciens et la technique du bâtiment (ferblantiers, chauffage, couvreurs, etc.). Les autres connaîtront une stagnation, a précisé à Keystone-ATS Serge Aymon, responsable des métiers de la construction à Unia Valais.

Les salaires des paysagistes stagneront «pour la deuxième année consécutive», déplore le syndicat dans un communiqué. Stagnation également dans le second œuvre et le secteur principal de la construction (maçonnerie, génie civil) qui «n'offriront aucune augmentation salariale à leur personnel et ce alors même que l'année 2020 a été florissante puisque certaines branches ont connu une augmentation de leur masse salariale», indique Unia dans un communiqué.

Le Covid-19 n'a pas ralenti les chantiers valaisans «qui n'ont jamais fermé, contrairement à d'autres cantons», rappelle Serge Aymon. Et selon le syndicat, les mesures mises en place, comme le port du masque, n'ont de loin pas grevé les finances du secteur. Unia Valais prévoit donc de mener des actions «dès le printemps pour que les prochaines négociations soient profitables à l'ensemble des salariés de ce secteur», des actions sans doute menées également au niveau national, précise Serge Aymon.

A lire aussi: Unia appelle au respect des règles sur les chantiers en cas de canicule