Conseil d'Etat : Perrin versus Freysinger

En faisant entrer deux de ses membres dans les gouvernements neuchâtelois et valaisans, l'UDC a franchi un seuil psychologique en Suisse romande. Retour sur les caractéristiques qui différencient Yvan Perrin et Oskar Freysinger.

20 mai 2013, 11:47
Les deux élus ont le même défi à relever, mais ils sont aussi dissemblables qu’on peut l’être.

Avec l’entrée au gouvernement d’Yvan Perrin à Neuchâtel et d’Oskar Freysinger en Valais, l’UDC a franchi un seuil psychologique en Suisse romande. La voici associée aux responsabilités gouvernementales dans deux cantons qui ne sont pas ses fiefs traditionnels.

Les deux élus ont le même défi à relever, mais ils sont aussi dissemblables qu’on peut l’être. L’un est réservé, l’autre exubérant. L’un a fait carrière dans la police, l’autre a tenté de s’imposer sur la scène culturelle. L’un renonce d’emblée à son siège de conseiller national, l’autre veut jouer sur tous les tableaux.

Jouez avec nous le jeu des sept différences en lisant le comparatif complet dans notre édition de mardi.