Composer une haie vive. Par Mathias Bender, architecte paysagiste

25 mai 2019, 11:00
Mathias Bender, architecte paysagiste.

Depuis plusieurs décennies, nous avons pris l’habitude de planter des haies monospécifiques autour de nos villas. Bien que créant un écran opaque, elles n’offrent qu’une monotonie visuelle tout au long de l’année. 

Après avoir fait partie intégrante de nos paysages agricoles durant des années, la haie vive trouve aujourd’hui une place au cœur de nos villes et villages. Sa composition offre un caractère unique ainsi qu’un refuge pour la biodiversité.

Une métamorphose tout au long de l’année

Tout au long de l’année, il est possible d’observer les déclinaisons que nous offre la nature. Des fleurs colorées et odorantes aux diverses formes de fructification sans oublier les feuillages d’automne et les bois hivernaux, il n’y a pas de période sans attraits décoratifs.

Plantes indigènes ou exotiques?

Une haie vive est une structure végétale composée de plusieurs essences végétales taillées de façon plus ou moins stricte. Le choix des plantes se fait en fonction du lieu, c’est-à-dire en tenant compte du climat, de l’altitude et de l’exposition mais également selon le rôle voulu (haie de séparation, haie de délimitation…). Il n’est pas indispensable de se limiter à des plantes indigènes. Malgré tout, privilégier ces dernières permettra à la faune locale d’y trouver un meilleur refuge.

 

 

Quelle distance de plantation?

Pour définir la distance de plantation entre chaque plante, il est important de tenir compte de la vigueur de ces dernières ainsi que de leur dimension. Pour une haie dense rapidement, une plantation tous les 50 à 100 cm est une base. Mais si vous voulez laisser plus de place à vos arbustes, vous pouvez les espacer jusqu’à 200 cm.

Que choisir comme plantes?

Voici quelques propositions pour la composition de votre haie vive. Elle n’est bien évidemment pas exhaustive et s’adapte selon vos goûts et envies. 

-    Amelanchier ovalis
-    Berberis thunbergii
-    Cornus sanguinea
-    Hippocrepis emerus
-    Prunus spinosa
-    Sambucus nigra
-    Viburnum lantana

En savoir plus: Le site de l'Association valaisanne des paysagistes