Collège en quatre ans: l'AVECO déçue

Les députés ont rejeté la motion du PDC Joachim Rausis proposant une troisième du cycle obligatoire et un collège réduit à 4 ans. Du côté de l'association des enseignants du CO (AVECO), c'est la déception.

27 avr. 2015, 13:38
Le tout nouveau Cycle d'orientation régional de Saint-Maurice est l'une des nouveautés de la rentrée.

La motion du PDC Joachim Rausis "Pour un CO en 3 ans et un collège en 4 ans" est largement rejetée par les parlementaires valaisans, par 84 non, 32 oui et 12 abstentions. L'argument de la qualité de l'enseignement actuel au collège a été souligné par les UDC, PLR et quelques députés de l'ADG - les parlementaires de gauche étant très partagés sur la question. Christophe Claivaz du PLR a notamment rappelé que le président de l'EPFL Patrick Aebischer avait relevé il y a quelque semaines l'excellence des collégiens du Valais.

Un sujet qui fait débat au sein du peuple

Quant au motionnaire Joachim Rausis, il s'est étonné de l'argument principal des opposants à son texte. "On nous rétorque que le système actuel fonctionne très bien, alors que les statistiques montrent une baisse  du nombre d'élèves aux collèges valaisans lors de la dernière rentrée notamment. Il y a de quoi s'interroger", a-t-il déclaré. Le politicien a remarqué encore que ce débat semblait beaucoup intéresser les Valaisans. "Notre motion a suscité par exemple un nombre record de clics sur le sondage du Nouvelliste, dépassant même le sondage autour du loup! C'est dire!" Preuve pour lui que la question méritait d'être traitée.

AVECO déçue

Du côté de l'association des enseignants du cycle d'orientation (AVECO), qui avait envoyé une lettre à tous les députés en début de semaine pour les inciter à voter oui à la motion, la présidente Adrienne Mittaz ne cache pas sa déception. "Nous prenons acte, mais regrettons que le Parlement n'ait même pas laissé le temps à un débat de se faire, ni au Conseil d'Etat de répondre", nous a-t-elle confié.