Réservé aux abonnés

Cleuson-Dixence remis en service

Pratiquement dix ans après sa dramatique rupture, causant la mort de trois personnes, le puits blindé de Cleuson-Dixence a été remis en service. Une renaissance saluée vendredi par quelque deux cents personnes réunies à la centrale hydroélectrique de Bieudron.
02 août 2015, 19:16

Il aura fallu quatre ans et demi de travaux, sept jours sur sept et ving-quatre heures sur vingt-quatre, ainsi que six mois de tests pour remettre sur pied les installations de Cleuson-Dixence. Avec un maître-mot: la sécurité.

«Cela a été une priorité constante», a souligné devant la presse Daniel Mouchet, président de Cleuson-Dixence Construction SA. La réhabilitation a porté sur le chemisage de l’ensemble du puits blindé existant. En d’autres termes, un nouveau tube d’acier a ét&e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois