Vitrine de la région, l’œuvre d’art cinétique du Chablais Scope sera portée par une fondation

Lancé en 2014 pour le centième anniversaire de l’Aigle-Sépey-Diablerets, le Chablais Scope, mobile de l’artiste Pascal Bettex présenté dans deux wagons des Transports publics du Chablais, change de statut. Objectif de la fondation nouvellement créée: une meilleure visibilité de cette vitrine du Chablais.
14 janv. 2019, 14:01
Le Chablais a pris demeure dans les jardins de l'Aiglon, un parc qui est propriété de la commune d'Aigle.

Donner au Chablais Scope une plus grande visibilité en l’exportant au-delà des frontières de la région. C’est le but premier de la fondation nouvellement créée autour de l’œuvre cinétique de l’artiste Pascal Bettex, lancée en 2014 à l’occasion des 100 ans du train Aigle-Sépey-Diablerets.

Long de 39 mètres, le mobile, présenté dans deux wagons des Transports publics du Chablais (TPC), a accueilli à ce jour quelque 50 000 visiteurs. Vitrine du Valais touristique, économique, sportif et culturel notamment, il avait notamment été présenté à la Foire du Valais en 2014 ainsi qu’au Marché de Noël de Montreux en 2016.

Un ambassadeur pour le Chablais

«Lorsqu’une région dispose d’un tel ambassadeur, il s’impose de s’organiser pour le faire voir», justifie Philippe Nicollier, président d’un conseil de fondation qui compte dans ses rangs plusieurs personnalités chablaisiennes, dont le président de Monthey Stéphane et le directeur des Transports publics du Chablais Grégoire Praz.

Concrètement, les TPC restent propriétaires des wagons, alors que la fondation aura la propriété sur l’œuvre de l’artiste. Le budget annuel de fonctionnement «tournera autour de 5000 francs», précise Philippe Nicollier. «Si tout à coup nous avons l’occasion de montrer le Chablais Scope au-delà des frontières du Chablais, il faudra trouver des financements spécifiques. Nous étudions déjà divers points de chute, en Suisse comme à l’étranger.»

Un mobile à visiter

D’ici là et à l’arrivée de nouvelles œuvres pour accompagner le mobile de Pascal Bettex, le Chablais Scope demeure dans les jardins de l’Aiglon, propriété de la commune d’Aigle. Sur simple demande, associations, entreprises, groupes ou particuliers peuvent le visiter. La visite est gratuite pour les écoles. Des concepts de visites ainsi que des offres répondent aux diverses demandes. Renseignements et réservations auprès de Cyril Zoller: cyril@ejo.ch.

par Patrice Genet