Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Valais-Vaud: nos ruisseaux émettent plus de gaz que prévu

Une étude menée par l’EPFL dans les cantons de Vaud et du Valais démontre que nos ruisseaux de montagne produisent beaucoup plus de gaz que ce que les scientifiques estimaient jusqu’ici. C’est même 100 fois plus.

21 mars 2019, 12:00
Les émanations gazeuses des ruisseaux alpins sont 100 fois plus importantes que ce que l'on croyait jusqu'ici.

Les quantités de gaz provenant des ruisseaux de montagne sont 100 fois plus importantes que ce que l’on pensait jusqu’ici. C’est l’EPFL qui révèle cette découverte majeure, réalisée grâce à une recherche menée dans les ruisseaux alpins valaisans et vaudois. Pour obtenir ce résultat, l’école polytechnique a placé 130 capteurs dans des torrents coulant dans les cantons de Vaud et du Valais.

Plus intense à cause des bulles d’air

«Dans les écosystèmes aquatiques, de nombreux organismes (allant des bactéries aux poissons) respirent de l’oxygène et expirent du CO2», explique l’EPFL dans un communiqué. Comme l’eau qui s’écoule dans les ruisseaux de montagne subit de nombreuses turbulences en raison de la déclivité, des bulles d’air sont emprisonnées dans l’eau. «La présence de bulles accélère les échanges gazeux.»

Jusqu’ici cet élément n’avait pas été pris en compte dans les évaluations scientifiques qui se basaient uniquement sur le comportement des calmes cours d’eau...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias