Réservé aux abonnés

Un standing à 45,9 millions

La première des sept nouvelles automotrices de l’AOMC a été dévoilée à la presse, hier. D’ici à septembre, elles remplaceront certaines rames datant des années 60.

26 févr. 2016, 23:52
/ Màj. le 27 févr. 2016 à 00:01
Aigle le,26 fév.2016: Livraison de la première Rame AOMC fabriquer par Stadler SA. Frédéric Borloz et  Claude Oreiller.©Sacha Bittel/Le Nouvelliste

Les Transports publics du Chablais (TPC) ont vécu une matinée historique. Hier, Stadler Rail a livré la première des sept nouvelles rames, de dernière génération, appelées à circuler sur le parcours de l’AOMC.

Fruits de la fusion des diverses entreprises du secteur ferroviaire sises dans la région (AL, AOMC, BVB, ASD), les TPC scellent là un sacré contrat. «Depuis la création de la société en 1999, c’est la première fois que nous signons un contrat d’une telle importance, soit 45,9 millions de francs, assure le président du conseil d’administration et syndic d’Aigle, Frédéric Borloz. ...