Réservé aux abonnés

Tout le monde va devoir trinquer

Président de la Ville, Stéphane Coppey a présenté hier soir les mesures retenues pour assainir la caisse de pension communale. Plusieurs seront particulièrement difficiles à avaler.

16 avr. 2013, 00:01
data_art_1508645.jpg

Le trou actuel de la caisse de pension de la ville de Monthey (23,5 millions de francs) ne se comblera pas sans efforts. La réforme structurelle prévue a été présentée hier soir aux concernés (actuellement 337 actifs et 138 rentiers). Celle-ci doit être encore avalisée par le comité de la caisse, l'Exécutif et enfin le Législatif lors de sa séance du 17 juin prochain.

Les citoyens et les employés de la ville vont payer le prix fort pour le manque d'anticipation de la Municipalité sortante. Selon le projet présenté, l'âge de la retraite des fonctionnaires augmentera dès le 1er janvier 2014 de ...