Réservé aux abonnés

"Tamoil se moque de nous"

Les acteurs du dossier Tamoil se rencontrent deux mois après l'annonce de sa mise en veille.

09 mars 2015, 00:01
data_art_2976467.jpg

_

Le 13 janvier, Tamoil Suisse annonçait vouloir mettre en veille sa raffinerie de Collombey-le-Grand. Deux mois plus tard, la firme pétrolière refuse - pour l'instant tout du moins - de donner accès à sa base de données aux cinq repreneurs potentiels. De quoi fâcher les acteurs du dossier que "Le Nouvelliste" a réunis samedi matin pour une table ronde, soit: Eric Anchise (président de la commission des travailleurs de la raffinerie), Yannick Buttet (président de Collombey-Muraz), Blaise Carron (syndicat Unia), Carole Morisod (secrétaire de Chablair) et Pierre-Marie Rappaz (présid...