Tamoil met un terme au processus de vente de la raffinerie

Tamoil a formellement mis un terme au processus convenu avec la task force du canton du Valais pour la vente de la raffinerie de Collombey-le-Grand. Le groupe pétrolier estime qu'aucun dossier de repreneur potentiel ne remplit les critères posés.

25 mars 2015, 20:05
Tamoil a mis un point final au processus de vente de la Raffinerie de Collomobey-le-Grand convenu avec la task force.

Tamoil a formellement mis un terme au processus de vente de la raffinerie de Collombey-le-Grand. «Nous avions posé des conditions pour trouver un acheteur sérieux, ayant les capacités techniques et financières pour acquérir la raffinerie et qui ne soit pas un intermédiaire», a relevé mercredi soir Stéphane Trachsler, membre de la direction de Tamoil Suisse, confirmant une information de la RTS. "A ce jour, nous n’avons reçu aucun dossier remplissant les critères de préqualification, malgré deux prolongations de délais. Le processus de vente convenu avec la task force mise sur pied par le canton du Valais est arrivé à son terme."

Il affirme néanmoins que le groupe pétrolier continuera à "étudier le marché et à examiner toutes les offres sérieuses".

Les autorités valaisannes, qui estimaient que le délai pour la présentation d'offres fermes courait jusqu'au 31 mars, ont été surprises par cette annonce de clôture.

Par ailleurs, les représentants de Tamoil et les syndicats négociaient le plan social qui doit régler le sort des employés licenciés. "Les parties sont parvenues à un accord", affirmait hier soir Stéphane Trachsler. "Mais le contenu est strictement confidentiel tant qu'il n'a pas été validé par l'assemblée générale des employés ." Celle-ci est prévue ce jeudi