Serres de Collombey: l’Union maraîchère suisse s’inquiète de la concurrence de Migros

Avec son projet Pimiento qui prévoit l’implantation de serres destinées à la culture de poivrons, de concombres et de tomates, la Migros va concurrencer les maraîchers, estime l’organisation professionnelle de la branche.
10 avr. 2019, 18:43
L’Union maraîchère suisse s’inquiète de la concurrence de Migros qui va implanter des serres géantes à Collombey-Muraz.

En construisant des serres de 20 hectares à Collombey-Muraz, le géant orange va devenir un acteur incontournable de la production de poivrons. Une situation que dénonce l’Union maraîchère suisse.

«Ce marché est dominé par les importations puisque près de 97% des poivrons proviennent de l’étranger», explique-t-elle dans un communiqué. «Quant à la production indigène, elle ne peut pas concurrencer les prix des producteurs européens, notamment par manque de protection à la frontière. Migros semble être consciente du problème et souhaite utiliser des surfaces pour produire des tomates et des concombres dans une deuxième phase».

L’Union maraîchère suisse fait référence ici à la seconde étape du projet qui viendra compléter la capacité de production d’ici à 2025. Des spécialités de concombres et de tomates seront alors plantées sur une surface respectivement de 2 et 6 hectares.

De plus, l’organisation professionnelle s’étonne que le géant orange «ait obtenu l’autorisation de construire cette serre au vu des hautes exigences en matière d’aménagement du territoire».

par Dimitri Mathey