Réservé aux abonnés

Plusieurs rallyes dans le rallye

Des luttes à tous les étages rythmeront la quatorzième édition de l’épreuve chablaisienne. Coup d’envoi ce matin avec la spéciale entre Evionnaz et Vernayaz.

01 juin 2017, 23:34 / Màj. le 02 juin 2017 à 00:01
Edition 2016 du Rallye du Chablais.



Mike Coppens dans la catégorie moderne.



Louis Dasselborne / Le Nouvelliste Rallye du Chablais

Au final, la majorité des spectateurs ne retiendra qu’un nom: celui du vainqueur de la 14e édition. De l’homme qui aura su se montrer le plus rapide et le plus régulier au terme des 166 kilomètres chronométrés répartis en quatorze épreuves spéciales. On ne prendra pas de risques inconsidérés en annonçant que ce dernier se trouve parmi Sébastien Loeb, Sébastien Carron, Pieter Tsjoen, Ivan Ballinari ou Jérémie Toedtli. Et si d’aventure l’un de ces cinq devait ne pas succéder à Sébastien Carron, vainqueur des deux précédentes éditions, il faudra alors élargir le spectre des prétendants aux autr...