Valaistars: élisez la personnalité du mois de juin!

Nico Hischier, qui entre dans l’histoire du hockey suisse, et le BBC Monthey, qui devient la meilleure équipe du pays, rendent la sélection ValaiStars du mois de juin très sportive. Pour les accompagner, deux histoire originales: celle du dentiste itinérant de Salvan, Berdj Haroutunian, qui a transformé un van à chevaux en cabinet dentaire mobile et celle de la Sédunoise Victoria Pittier qui a réussi sa maturité gymnasiale malgré une surdité sévère.

03 juil. 2017, 16:46
/ Màj. le 04 juil. 2017 à 05:30
valais

Nico Hischier 

Hockeyeur - Naters
En étant drafté en No 1 en NHL par les Devils du New Jersey, le Haut-Valaisan Nico Hischier est entré dans l’histoire du hockey suisse. En effet, celui que l’on peut considérer aujourd’hui comme l’un des plus grands espoirs du hockey mondial est seulement le septième européen à avoir été choisi en No 1 par la NHL, soit une première pour un hockeyeur helvétique. 

Jonathan Dubath 

Capitaine - BBC Monthey
Jonathan Dubath entre dans l’histoire du BBC Monthey comme capitaine de l’équipe qui a ramené le troisième titre de champion suisse dans le Chablais valaisan après ceux de 1996 et de 2005. Lors d’une finale en cinq matchs face aux Lions de Genève, les Montheysans ont été chercher ce titre sur le parquet adverse. Cette performance est d’autant plus à saluer après les remous qui ont suivi la défaite en finale de la Coupe de Suisse face à ces mêmes Genevois.

Berdj Haroutunian

Dentiste itinérant - Salvan
Alors que chaque vallée du canton se fait du souci pour sa relève médicale, le dentiste Berdj Haroutunian a décidé de transformer son van en cabinet itinérant. En plus de rendre visite aux résidents des EMS de la plaine du Rhône, il propose ses services à toutes les générations «des villages des vallées alpines qui sont de véritables déserts médicaux». Une démarche originale. 

Victoria Pittier

Maturiste - Sion
A 20 ans, la Sédunoise a décroché sa maturité au collège de la Planta malgré un problème de surdité sévère. Elle a atteint son objectif notamment grâce à une codeuse qui lui a permis de comprendre certains cours durant lesquels les appareils auditifs et la lecture sur les lèvres des professeurs n’étaient pas suffisants. Un bel exemple de persévérance pour cette Sédunoise qui veut devenir ostéopathe.

Votez jusqu'au jeudi 6 juillet ici!