St-Maurice: un camion qui roule à 120 km/h et des heures de conduite pas comptabilisées

Un chauffeur roumain a été intercepté par la police cantonale valaisanne. Son camion était trafiqué, ce qui lui permettait de rouler plus longtemps que la limite autorisée, mais aussi, d'atteindre les 120 km/h au lieu des 90 km/h réglementaires.
08 sept. 2015, 17:01
Le camion a été immobilisé durant 5 jours, le temps de retirer tous les systèmes frauduleux.

Les poids lourds, en Europe, ne peuvent pas rouler à plus de 90 km/h, et les chauffeurs doivent respecter un temps de repos minimal. Pour la vitesse, un limiteur est installé sur tous les véhicules et, pour les heures de conduite, c'est le tachygraphe qui enregistre toutes les données.

Des règles qui ne plaisent visiblement pas à tous les transporteurs. Le 12 août dernier, un chauffeur roumain a été intercepté sur l'autoroute A9, puis guidé vers le Centre de compétence du trafic lourd de St-Maurice pour un contrôle.

Les policiers ont découvert des anomalies sur le tachygraphe et ils ont poussé l'investigation un peu plus loin. Ils ont ainsi trouvé un donneur d'impulsion falsifié placé sur la boîte de vitesse. Ce système permettait au chauffeur de changer les données de son tachygraphe, avec une petite télécommande cachée dans une peluche posée sur le tableau de bord. Il avait ainsi "effacé" 6 heures de conduite non réglementaires. 

Pire, ce même système permettait de désactiver le limiteur de vitesse et de rouler à 120 km/h. 

Le camion a été immobilisé durant cinq jours. Le système a été entièrement remplacé par une entreprise spécialisée du canton. Toutes les pièces fallacieuses ont été séquestrées. Une garantie d'amende de CHF 2670.-- a été encaissée auprès du chauffeur, un Roumain de 33 ans, qui a été dénoncé de même que son employeur, auprès du service de la circulation routière et de la navigation.