Réservé aux abonnés

Mon si beau Rhône

Le groupement des «Mémoires du Rhône» a disserté hier sur les richesses du fleuve valaisan au château agaunois.

11 déc. 2010, 05:01

«Source de vie pour les uns, tombeau pour les autres, hélas, le Rhône n'a cessé d'inspirer plasticiens et compositeurs. Comment dès lors décrire Saint-Maurice si ce n'est en empruntant à Arthur Rimbaud le premier vers de son «Dormeur du Val»: «C'est un trou de verdure où chante une rivière.» Jean-Pierre Coutaz, directeur du Château de Saint-Maurice et professeur d'art au collège agaunois, avait le verbe poétique hier pour le 7e colloque des «Mémoires du Rhône».

Apr&...