Le pape copte Tawadros II se recueille sur les reliques de St-Maurice

Tawadros II est devenu pape de l'Eglise copte en 2012, soit entre les deux révolutions égyptiennes de 2011 et 2012. Ces événements dont il fut acteur, il en a donné sa lecture à Saint-Maurice, où il a passé deux jours en visite.

03 sept. 2014, 07:00
Le Pope copte Tawadros II a été accueilli à St-Maurice par Mgr Joseph Roduit.

«Il a évité une guerre civile en Egypte!» Quand il parle du pape Tawadros II, Monseigneur Joseph Roduit ne cache pas son admiration. «Le 14 août 2013, 58 églises coptes ont été brûlées. Il a lancé un appel aux Chrétiens, les incitant non pas à la vengeance mais au pardon, avec des paroles devenues célèbres: faites de la fumée de nos églises incendiées comme l’encens d’une prière. Et il a été écouté, dans les villes, dans les villages, partout. Quand j’ai entendu ses mots, j’en ai pleuré d’émotion.»

Accompagné d’une importante délégation et suivi par plusieurs médias de son pays, le patriarche d’Alexandrie, pape des coptes orthodoxes d’Egypte et du reste du monde, est venu en Agaune se recueillir sur les reliques de Maurice durant deux jours. Né en 1952 dans le delta du Nil, il a accédé à son rang actuel le 4 novembre 2012. Soit durant la période agitée entre les deux révolutions égyptiennes de 2011 et 2013. Ces temps troublés, il les a vécu de l'intérieur.

Dans ses éditions payantes de mercredi, Le Nouvelliste vous en livrera son analyse.