SATOM: le concept «Gastrovert Private» a trouvé son public

La phase test de récolte des déchets alimentaires lancée par la SATOM en collaboration avec les communes de Massongex et de Saint-Maurice est un succès.

12 juin 2018, 11:40
Le compost sera ensuite vendu à la population ou aux entreprises.
Près de 60% des citoyens de Massongex et de Saint-Maurice utilisent le système «Gastrovert Private» créé par la SATOM et mis en service depuis l’automne dernier en phase de tests. Sur une moyenne annuelle, chaque citoyen devrait ainsi voir son utilisation de sacs blancs considérablement diminuer. On parle d'une baisse de 35 kilos pour les résidents de Massongex et même de 40 kilos pour ceux de Saint-Maurice.
 
Ces tonnes de déchets alimentaires collectées permettront ensuite de créer de l’engrais ou du compost. Ces prochains mois, la récolte est appelée à essaimer dans de nombreuses communes du Bas-Valais, du Chablais et de la Riviera.