Réservé aux abonnés

Saint-Maurice peut-elle rester seule?

Ses voisines lorgnent les grandes villes. A mi-chemin entre Monthey et Martigny, Saint-Maurice pense plutôt qu’une fusion à cinq avec Vérossaz, Massongex, Evionnaz et Collonges est digne d’intérêt.

05 mars 2020, 19:00
Saint-Maurice penche pour une fusion avec Vérossaz, Massongex, Evionnaz et Collonges.

Avec 4600 habitants, la cité agaunoise n’en est pas moins considérée comme une ville. L’héritage est historique, mais Saint-Maurice ne fait pas pâle figure en termes d’infrastructures et d’institutions avec notamment le tribunal, la HEP, le collège. Peut-elle dès lors rester seule entre les deux grands pôles que sont Monthey et Martigny? Et sinon, à qui devra-t-elle s’allier?

Les habitants de Collonges, Evionnaz, Massongex et Vérossaz vont au carnaval à Saint-Maurice, pas à M...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois