Réservé aux abonnés

L’homme des réseaux prépare son prochain départ

Le directeur des TPC a tissé sa carrière entre réseaux ferrés et politiques. Il prendra sa re-traite dans un an.

28 janv. 2016, 23:07 / Màj. le 29 janv. 2016 à 00:01
Aigle, le 11.01.2016



Interview de Claude Oreiller, directeur des transports Publics du Chablais (TPC). 



Christian Hofmann/Le Nouvelliste

«Le choix de mon successeur devrait se décanter en mars-avril. La procédure est dans les mains du conseil d’administration.» En février 2017, dans une année tout juste, Claude Oreiller prendra sa retraite. Directeur des Transports publics du Chablais (TPC), le Massongéroud a rejoint l’entreprise en 1991, assumant d’emblée un rôle de fondé de pouvoir. Il y a treize ans, il en a pris la tête. «Vu le profil recherché, mon successeur aura sans doute un délai de 180 jours à donner à son actuel employeur. Ce qui laissera une phase durant laquelle je pourrais l’épauler avant de m’éclipser.»

Un côté «v...