Réservé aux abonnés

Le directeur de ZM risque une amende maximale

07 oct. 2016, 23:52
/ Màj. le 08 oct. 2016 à 00:01
Aigle, le 15.02.2016



Le syndicat Unia mène une action coup de poing sur le chantier du pont CFF sur le Rhône a St-Maurice. Emmenés par Blaise Carron, les syndicalistes ont ferme le chantier tôt ce matin. Une suspicion avérée de dumping salarial sur des ouvriers Slovènes a motive cette intervention. 08h30, la direction de l'entreprise Zwahlen & Mair se rend sur le chantier. 08h45, les négociations peuvent commencer. 



Christian Hofmann/Le Nouvelliste

Le directeur de l’entreprise de constructions métalliques aiglonne Zwahlen et Mayr (ZM) était jugé vendredi matin par le Tribunal de Martigny pour ne pas avoir contrôlé les fiches de salaire de 24 ouvriers d’entreprises slovènes qui travaillaient en sous-traitance sur le chantier du pont CFF de Massongex. Il risque une amende de 5000 francs.

En février dernier, l’affaire avait fait grand bruit, le syndicat Unia ayant bloqué le chantier pour dénoncer ce cas de dumping salarial. Les travailleurs disaient percevoir des salaires entre 11 et 13 euros de l’heure, ce qui est très l...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois