Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La sécurité avant le tiroir-caisse

Avec la création d'une grande zone 20 km/h au centre-ville, plusieurs automobilistes craignent une politique de répression de la part de la police municipale. Ce ne sera pas le cas.

08 sept. 2015, 17:02
data_art_3342559.jpg

L'introduction des 20 km/h sur la Petite Ceinture à Monthey débouchera-t-elle sur une vague d'amendes et de retraits de permis? Non, assure-t-on du côté de la police municipale de Monthey. "Comme pour le passage à 30 km/h, nous allons laisser un temps d'adaptation aux automobilistes", précise Tony Nicoulaz, membre du corps local. "Des flyers d'information ont été distribués. Nous allons également entamer une période de sensibilisation avec l'utilisation du radar smile (ndlr: d'une durée non communiquée). "

Phénomène d'autorégulation

Et l'agent de poursuivre: "Nous serons toutefois intransigeants concernant la cohabitation entre piéton et véhicules. Les gens doivent comprendre qu'un faible dépassement de la vitesse peut avoir des conséquences gravissimes. La police municipale n'est pas régie par une volonté de faire fonctionner le tiroir-caisse mais elle est mue par le désir de faire respecter les règles en vigueur."

Pour mémoire, les piétons ont la priorité dans une zone 20 km/h. "Les...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias