Réservé aux abonnés

Pascal May en marche pour une quatrième présidence

Avenir Finhaut n’a pas réussi à confirmer son succès de 2012 et perd un siège.
17 oct. 2016, 00:20

Quatre ans après avoir été minorisé, le président de Finhaut Pascal May retrouve une vraie majorité. Son nouveau mouvement En marche, ensemble a en effet réussi à faire élire ses trois candidats, en obtenant 98 listes «pures» contre 80 à son adversaire d’Avenir Finhaut. Un verdict qui ne constitue pas une surprise. En réussissant à faire alliance avec Valentin Gay-des-Combes – qui avait réalisé le meilleur score absolu en 2012 sous la bannière d’Avenir Finhaut avant de reprendre son indépendance en cours de législature – Pascal May avait mis un maximum d’atouts dans son jeu avant même le lance...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois