Finhaut: en pleine assemblée primaire, le conseil communal la suspend, puis la reporte

L’assemblée primaire de Finhaut consacrée au budget 2016 et à divers crédits d’engagement n’a pas eu lieu hier soir. Le conseil communal a pris la décision de la reporter après une demande de vote à bulletin secret.

18 déc. 2015, 09:48
La rénovation du bâtiment du Mont-Fleuri est l'un des objets dont l'examen est reporté à une date ultérieure.

La séance consacrée hier soir à la présentation du budget 2016 de la municipalité et à l’examen de différents crédits d’engagement – la rénovation du Mont-Fleuri et du centre sportif, ainsi que le réaménagement de trois tronçons routiers sur le territoire communal notamment – à hauteur de plus de 15 millions de francs avait à peine commencé qu’un citoyen – Jean-Jo Fournier – est intervenu pour demander que tous les points de l’ordre du jour soient votés au bulletin secret, proposition acceptée, car appuyée par plus de 20% des citoyens présents dans la salle.

Le président Pascal May est alors intervenu à son tour pour demander une suspension de séance afin de permettre aux membres du conseil communal d’examiner cette requête. Pascal May a rapidement repris la parole pour annoncer aux citoyens la décision de la municipalité, par quatre voix et une abstention, de reporter cette assemblée primaire à une date ultérieure.

 «C’est une grande déception et une mauvaise image que nous donnons à l’extérieur», a réagi Pascal May hier soir. Municipal minoritaire sous l’étiquette d’Avenir Finhaut, Léonard Arlettaz a également réagi: «Je suis déçu de l’annulation de cette séance qui reporte d’importantes décisions. Les citoyens de Finhaut attendent depuis des années des signes forts de la municipalité pour améliorer leur bien-être et pour inciter d’autres personnes à venir s’établir chez nous.»

Réactions et commentaires des différents protagonistes de cette affaires dans nos éditions papier et numérique de ce samedi 19 décembre 2015.