Réservé aux abonnés

C'est une histoire belge qui ne fait rire personne

En voulant être pionnière dans les énergies renouvelables, la commune tombe sur un curieux entrepreneur.
06 août 2015, 15:23

Tout commence en mars 2010, avec une "boîte à idées" dans laquelle les habitants de Finhaut sont invités à glisser les projets qu'ils voudraient voir développés avec les millions des concessions.

Parmi les axes cités: les énergies renouvelables. Un citoyen belge, habitué de Finhaut, met la commune en contact avec un compatriote, Alain van Ranst, qui a créé au Luxembourg une association sans but lucratif, Cenurbe, qui met en relation des investisseurs avec des développeurs de technologies innovantes. Il a contacté "Le Nouvelliste" par mail pour nous signaler que l'administration n'avait pas re...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois