Dorénaz: un braconnier de 92 ans condamné

Un nonagénaire tentait de piéger des renards avec des cages contenant des poules vivantes sur les hauts de Dorénaz. Pincé par le garde-chasse, il a été condamné à 5000 francs de jours-amendes avec sursis.

29 déc. 2015, 22:04
/ Màj. le 30 déc. 2015 à 06:36
L'âge du prévenu fait de cette affaire un cas exceptionnel.

A 92 ans, il se fait pincer pour du braconnage. L'homme utilisait des poules vivantes dans des cages pour, selon ses dires, piéger des renards malades sur les hauteurs de Dorénaz. Or la loi fédérale sur la chasse interdit d'utiliser des appâts vivants et le chasseur a été dénoncé par le garde-chasse. Et selon ce dernier, c'est moins les faits reprochés que l'âge du coupable qui font de cette affaire un cas exceptionnel.

Exceptionnel ou non, l'âge du prévenu n'a pas été un argument pour bénéficier de la mansuétude de la justice puisque le braconnier a été condamné à 5000 francs de jours-amendes avec sursis.

Retrouvez les détails de cette affaire dans nos éditions papier et numériques de ce mercredi 30 décembre.