Réservé aux abonnés

Vers un chamboulement politique à Collonges

Désavoué par la population, qui a refusé la fusion avec Saint-Maurice, le Conseil communal de Collonges marque le coup. Un seul élu se dit disponible pour un nouveau mandat lors des élections de 2020. Le président et une conseillère ont déjà annoncé leur retrait de la politique locale. Et deux autres réservent leur décision.

11 déc. 2019, 11:00
L'assemblée primaire a été très suivie à Collonges. Elle intervenait deux semaines après le refus de la population de fusionner avec Saint-Maurice.

«Cela fait plaisir de voir une assemblée primaire aussi suivie», s’est exclamé mardi soir le président de Collonges devant une salle comble. De quoi mettre un peu de baume sur le cœur de Fabrice Blanchut et des quatre autres conseillers communaux, après le récent refus par la population du projet de fusion de Collonges avec Saint-Maurice.

A lire aussi: Collonges refuse de fusionner avec Saint-Maurice

Reste à voir si cet intérêt pour la politique locale se confirmera en 2020 lorsqu’il faudra regarnir les ...