Rhône 3: le pont de Saint-Triphon sera adapté par un bureau tessinois

Le pont routier et ferroviaire de Saint-Triphon devra être transformé dans le cadre de la 3e correction du Rhône. C’est un bureau tessinois, lauréat du concours d’ingénierie et d’architecture organisé par les cantons de Vaud et du Valais, qui en a dessiné les nouveaux plans.
08 mars 2018, 17:32
Le projet "Bonnie & Clyde" du bureau tessinois AF Toscano SA a obtenu les faveurs du jury.

Dans le cadre de la 3e correction du Rhône, plusieurs ouvrages franchissant le fleuve devront subir des transformations. C’est par exemple le cas du pont routier et ferroviaire de Saint-Triphon, à la limite des communes d’Ollon (VD) et Monthey. 

Pour la réalisation de deux nouveaux ponts en remplacement de celui existant, les cantons de Vaud et du Valais ont organisé conjointement un concours d’ingénierie et d’architecture. Parmi 28 concurrents, c’est le bureau tessinois AF Toscano SA, associé à l’architecte Studio We architetti, qui a obtenu les faveurs du jury. 

Un projet durable 

Baptisé «Bonnie & Clyde», son projet vise à préserver les qualités techniques et esthétiques du pont de Saint-Triphon – notamment ses arches métalliques – mais également à le prolonger afin qu’il s’adapte au nouveau lit du fleuve. L’ouvrage ainsi préservé et remis en état accueillera le trafic routier.

«Un nouveau pont en amont dialoguera sobrement et harmonieusement avec l’ancien et servira à la circulation des trains», indiquent l’Etat du Vaud et le canton du Valais dans un communiqué. «Réalisés en coordination avec R3, ils permettront de fluidifier et d'améliorer le trafic automobile sur la route cantonale et rendront le trafic ferroviaire plus performant.»

La durabilité du projet, son économicité ainsi que sa bonne intégration dans le paysage ont convaincu les membres du jury. 
 

par Florent Bagnoud