Réservé aux abonnés

Rallonge acceptée pour MyPlus

Si le Conseil général critique l'amateurisme qui a caractérisé le lancement du projet de la carte fidélité...
18 juin 2014, 00:01
data_art_2410530.jpg

Faux départ, brouillon, manque de professionnalisme dans le pilotage, suivi insuffisant... Les conseillers généraux n'ont pas été tendres lundi soir au moment de se prononcer sur le crédit complémentaire de 60 000 francs sollicité par Artcom, la société des commerçants et artisans, pour parachever la mise en place de la carte MyPlus. Lancée en juin 2013, celle-ci doit permettre aux échoppes du coeur de la cité de fidéliser leur clientèle, tout en servant de sésame pour diverses activités (théâtre, piscine...) et pour payer les parkings ("Le Nouvelliste" du 12 juin).

Un premier subside de même ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois