Monthey sur les rails du Simplon

Interpellé par le PLR, Jacques Melly a indiqué jeudi devant le Grand Conseil valaisan qu'une étude sommaire sur le raccordement de Monthey à la ligne CFF du Simplon a été menée. La prochaine étape est d'étudier les variantes proposées.

12 juin 2014, 15:21
Jacques Melly reste serein devant les mauvaises nouvelles tirées du rapport de l'Inspection des finances du valais et de l?office fédéral des routes.

Monthey ambitionne d'être un jour connecté à la ligne CFF du Simplon. Les autres communes du Chablais concernées y sont également favorables. Le canton de Vaud doit être associé à la réflexion, a indiqué le conseiller d'Etat Jacques Melly jeudi devant le Grand Conseil.

Interpellé par le PLR, le chef du Département valaisan des transports, de l'équipement et de l'environnement a indiqué qu'une étude sommaire a été menée sur le sujet. "Sur cette base, nous avons sollicité l'avis des communes concernées. Toutes se sont montrées favorables à mieux connecter le Chablais à la ligne du Simplon", a-t-il précisé.

Une prochaine étape est d'étudier les variantes proposées, leur impact sur le territoire et sur les infrastructures ferroviaires. Le canton de Vaud et les communes vaudoises doivent être associés à toute la réflexion, a précisé Jacques Melly.

Il s'agira d'étudier quelle variante peut répondre au mieux aux attentes des uns et des autres. L'analyse détaillée sera réalisée d'ici fin novembre 2014 par les deux cantons.

Fin 2015, les cantons et les communes concernées solliciteront, ou non, la Confédération. Le choix définitif est clairement du ressort de Berne, a encore précisé Jacques Melly.

Pas avant 2025

La question du raccordement de Monthey à la ligne ferroviaire du Simplon a aussi été abordée en juin 2013 aux Chambres fédérales. Le conseiller national valaisan Yannick Buttet (PDC), par ailleurs président d'une commune de la région, Collombey-Muraz (VS), a demandé au Conseil fédéral si un tel projet pouvait être envisagé par la Confédération, et si oui, dans quels délais.

La conseillère fédérale Doris Leuthard a répondu par l'affirmative, précisant que la mise à l'étude d'un tel projet impliquerait le concours du canton concerné et des CFF. Des études pourraient être entreprises dans le contexte de l'étape 2030 du Programme de développement stratégique de l'infrastructure ferroviaire. La Confédération ne prévoit pas de projet de raccordement de Monthey avant 2025.