Monthey: six mois ferme pour le banquier

L’employé de l’UBS Monthey qui avait traficoté avec l’argent des clients de la banque, notamment pour se payer des filles de joie, a été condamné à trente mois de prison, dont six ferme.

30 sept. 2019, 17:18
Le Tribunal de Monthey a suivi le réquisitoire du Ministère public.

Le gestionnaire de fortune de l’UBS Monthey qui avait détourné pendant dix ans l’argent de clients, pour s’offrir notamment des prostituées et de l’alcool en boîtes de nuit, écope de trente mois de prison dont six ferme, soit exactement la peine réclamée par le Ministère public pour escroquerie.

A lire aussi : Monthey: le banquier payait des prostituées avec l’argent de ses clients

Pour passer inaperçu, ce sexagénaire valaisan a imité les signatures des clients. Il a pu agir de 2001 à 2011, effectuant 140 opérations frauduleuses. Le temps de creuser un trou de 700 000 francs, dont un quart de million a été dépensé en filles et en alcool, et ce jusqu’à plusieurs milliers de francs par soirée. Une partie de l’argent détourné ayant financé des travaux sur un chalet de l’ex-épouse du gestionnaire, celle-ci devra rembourser 50 000 francs.

Le gestionnaire, licencié depuis, avait aussi enjolivé les résultats de placements financiers pour ses clients. Il a ainsi transféré 2,6 millions de francs des comptes de certains d’entre eux plus chanceux sur ceux d’autres détenteurs de comptes moins performants, afin de garder leur confiance.