Le Haut-Lac s'entraîne à gérer une crue du Rhône

L’État-major intercommunal de crise en cas de catastrophe (EMIC) du Haut-Lac a répété ses gammes ce jeudi. Il a effectué un exercice «crue du Rhône» grandeur nature.

13 avr. 2018, 10:12
Outre l'EMIC du Haut-Lac, 40 membres de la Protection civile ont participé à l'exercice.

L’État-major intercommunal de crise en cas de catastrophe (EMIC) du Haut-Lac a effectué un exercice grandeur nature d’une crue du Rhône ce jeudi. Le scénario était celui d’un débit anormalement élevé à la Porte-du-Scex. L’EMIC s’est réuni pour établir une stratégie d’intervention. L’exercice s’est terminé par une mise en marche fictive de la procédure d’évacuation de nombreux quartiers de Vouvry et de Port-Valais.

Outre l’EMIC du Haut-Lac (12 personnes), le responsable régional Bas-Valais du Service de la sécurité civile et militaire (SSCM) et 40 membres de la Protection civile ont été mobilisés.

A lire aussi: Les inondations font partie du patrimoine des riverains du Rhône

Cette journée répond à une obligation de la Loi cantonale sur la protection de la population et la gestion des situations particulières et extraordinaires (LPPEx) et fait partie des critères qui permettent à l’Etat du Valais de valider des constructions dans les zones de danger.