Réservé aux abonnés

La clé d’une meilleure gestion

A cheval sur deux cantons, le dispositif des Travailleurs sociaux hors murs a révisé son fonctionnement administratif. Avec une répartition des tâches de part et d’autre du Rhône.

19 juil. 2017, 23:15
/ Màj. le 20 juil. 2017 à 00:01
Ollon (Vaud) - 18 juillet 2017



Jean-Jacques Homberger, travailleur social hors-mur.



Sabine Papilloud/Le Nouvelliste

Après sept ans de collaboration dans le projet des Travailleurs sociaux hors murs du Chablais (TSHM), les communes d’Aigle, Bex et Ollon disposeront de leur propre pôle administratif. En validant récemment le contrat de travail de Jean-Jacques Homberger, la cité aiglonne a marqué sa volonté d’indépendance. Jusqu’ici l’équipe des TSHM comptait trois travailleurs sociaux couvrant le territoire vaudois précité, mais également le Haut-Lac, Collombey-Muraz et Monthey. Jean-Jacques Homberger officiait principalement depuis plusieurs années sur le territoire vaudois (Aigle-Bex-Ollon) et a été réeng...