Vionnaz l’emporte malicieusement face au leader!

Dans le derby du Haut-Lac, le FC Vionnaz s’est imposé dans un match agité face au leader de 4e ligue, le FC Vouvry. Cette victoire relance les Vionnérouds dans le championnat.

31 mars 2019, 12:29
Samedi 30 mars 2019 : Vionnaz - Vouvry, duel entre Da Moura Gonçalves Brian (8 jaune) et Rodrigues Azenha Fabio Daniel (8 rouge).

Avant cette rencontre, les deux équipes restaient sur une victoire chacune dans ce début de deuxième tour. Vouvry pointait en tête du classement avec un fauteuil de cinq points sur le second. Quant à Vionnaz, il se trouvait en 7e position à quelques points de la troisième place. «Notre objectif de la saison est de finir dans le trio de tête!», nous livrait Alain Burion, entraîneur du FC Vionnaz. Voilà qui lançait ce derby sur les chapeaux de roues!

Début dans le rouge pour les locaux

Vouvry est rentré transcendé dans cette partie, il gagnait les duels du milieu de terrain, ne laissait aucun espace à son adversaire et se montrait très dangereux devant la cage adverse. Le FC Vionnaz n’avait pas le droit au chapitre. A ce moment-là, la différence avec le leader semblait trop grande pour espérer quelque chose sur ce match. Avec un léger mieux à la finition, les Vouvryens auraient même pu mener au score. «C’est vraiment frustrant de ne pas avoir su transformer toutes ces occasions que nous avons eu en première mi-temps!» déclarait à la fin de la rencontre, Didier Stengel, l’entraîneur des rouges et bleus.

Un vrai match de derby!

Après un début de match sous l’emprise des visiteurs, les locaux ont eu le mérite de revenir dans la rencontre en resserrant les rangs au milieu de terrain comme en témoignait, Alain Burion, entraineur du FC Vionnaz: «On a eu de la peine à se mettre dans le match mais petit à petit, nous avons réussi à poser notre jeu et jouer au ballon». Effectivement, le FC Vionnaz rendait coups pour coups à son adversaire dans une lutte acharnée au milieu de terrain. «C’était un vrai match de derby, pas forcément du beau jeu mais avec beaucoup de duels et d’agressivité.» nous confiait Alan Jeanbourqin, milieu de couloir du FC Vionnaz.

Tohu-bohu

Au retour du thé, les locaux sont revenus avec la même volonté. Ils jouaient sans complexe et prenaient le dessus dans tous les compartiments du jeu face au leader. Arriva ce qui devait arriver. Suite à un ballon anodin dégagé par le milieu de terrain du FC Vionnaz, le malheureux défenseur central du FC Vouvry pensait bien faire en déviant le cuir en touche mais cette déviation a malheureusement trompé tout le monde y compris son propre gardien. 1-0, le stade du Platheys exulte! Ce but – validé entre-temps par l’arbitre- a entraîné une confusion générale avec des échanges venimeux entre les joueurs et l’arbitre. Une supportrice a même dû être évacuée de la pelouse!

«Je pense que ce match se joue sur des faits de jeu, c’est le foot, ils ont mieux joué que nous au final.» déclarait de manière très fair-play, Ivo Morais Lousada, ailier vouvryen. En effet, après un début de match compliqué, le FC Vionnaz a réussi à prendre la mesure de son adversaire et finalement remporté la victoire dans un derby houleux. «Malgré la tension en fin de rencontre, on a été plus malins, on s’est moins excités que notre adversaire. Finalement, c’était un derby, c’était Vionnaz-Vouvry!» conclut avec le sourire Alain Jeanbourqin.