Réservé aux abonnés

"Nous avons toutes les cartes entre les mains"

La commune étudie différentes pistes pour peaufiner l'offre en matière de structures d'accueil parascolaires.

13 juil. 2013, 00:01
data_art_1690498.jpg

140 000 francs, soit 15% de la marge d'autofinancement. C'est le montant que Vionnaz a inscrit au budget 2013 pour la couverture de déficit du Papillon Bleu. Une somme qui devrait aller croissant ces prochaines années. Et qui s'ajoute au 1,3 million de francs qu'a coûté il y a 6 ans la construction de la crèche-garderie/UAPE. L'investissement n'est pas négligeable aux yeux des autorités, qui ont tenu à le mettre en lumière lors de la dernière assemblée primaire. Ainsi que le fait que la commune compte deux places d'accueil pour cent habitants, soit davantage que nombre de collectivités avoisin...