Réservé aux abonnés

Impôts et taxes passés au scanner

Deux étudiants de l'Ecole de commerce analysent la fiscalité et parafiscalité des 9 communes du district.
25 avr. 2014, 00:01
data_art_2293516.jpg

"La parafiscalité a une certaine importance pour savoir si une commune est meilleur marché qu'une autre. Mais en dernière analyse, le facteur fiscal reste déterminant" , notent Florian Walter et Benjamin Reuse.

Les deux étudiants à l'Ecole de commerce de Monthey ont analysé ces deux données sur les neuf communes du district de Monthey. Leur but: établir une synthèse permettant de définir lesquelles sont les plus et les moins attractives. "D'un point de vue fiscal, l'observation a été facile à réaliser" , soulignent-ils. "Nous avons pris en compte le coefficient - plus il est élevé, plus le ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois