Communales 2016: il y aura un duel à la présidence à Saint-Gingolph

Il y aura un duel à la présidence à Saint-Gingolph. Ferdinand Masi (PLR) et Werner Grange (Entente) s’affronteront pour succéder à Bertrand Duchoud. Dans les autres communes du Chablais, pratiquement tout est joué.
17 oct. 2016, 10:56
Actuel vice-président de Saint-Gingolph, Ferdinand Masi (PLR) visera l'échelon supérieur, le 13 novembre prochain.

Il y aura au moins un duel à la présidence dans le Chablais. A Saint-Gingolph, Werner Grange (Entente) et Ferdinand Masi (PLR, vice-président actuel) s’affronteront le 13 novembre. A la vice-présidence, Max-Alexandre Derivaz (PLR) en découdra avec Joëlle Chaperon (UDC).

Dans les autres communes de la région et à moins d’un coup de théâtre à l’occasion des diverses assemblées de parti de ce lundi soir, tout est pratiquement connu sur le front des présidences. 

A Champéry, Luc Fellay (Avenir) conserve son siège, tout comme Ismaël Perrin (Ouverture) à Val-d’Illiez et Fabrice Donnet-Monay (PDC) à Troistorrents. A Monthey, le leadership de Stéphane Coppey (PDC) n’est pas contesté tout comme celui de Yannick Buttet (PDC) à Collombey-Muraz. A Vionnaz, réélection pour Laurent Lattion (PDC+). Enfin à Port-Valais, Pierre Zoppelletto reste en place.

Dans le district de Saint-Maurice, Sylviane Coquoz (PDC) sera élue à Massongex. A Evionnaz, Gilbert Jaquemoud (PDC) poursuit l’aventure tout comme Muriel Favre (PDC) à Vérossaz.

Pour l’heure, la question de la présidence reste ouverte à Vouvry et à Saint-Maurice.

par Fabrice Zwahlen