Météo: la Suisse balayée par une tempête de foehn, des rafales mesurées à plus de 100 km/h

134 km/h aux Diablerets, jusqu'à 147 km/h près d'Andermatt, le foehn a soufflé fort sur la Suisse, dans la nuit de vendredi à samedi. D'importantes chutes de neige au Sud des Alpes ont fait grimper le danger d'avalanches à un degré 4 sur 5.

23 nov. 2019, 08:14
Le foehn a soufflé très fort sur une bonne partie de la Suisse, comme ici à Brunnen, sur les bords du lac d'Uri.

Une violente tempête de foehn a balayé la Suisse dans la nuit de vendredi à samedi. Des rafales ont dépassé les 100 km/h non seulement en montagne mais aussi dans les vallées.

A Gütsch ob Andermatt (UR), le vent a atteint 147 km/h, rapporte samedi matin SRF Meteo. Aux Diablerets (VD), il soufflait à 134 km/h et à 126 km/h à Meiringen (BE). Des vents violents de plus de 130 km/h sont encore attendus dans la journée dans l'Oberland bernois et dans la vallée de la Reuss.

 

 

Les avalanches menacent

En raison des chutes de neige abondantes et du vent, le danger d'avalanche est élevé dans le sud des Alpes et dans la région du Gothard. Selon le portail des dangers naturels de la Confédération, il atteint le niveau 4 à 5, soit fort à très fort, le maximum de l'échelle.

En France voisine, la vallée de Chamonix a également été touchée:

 

 

Sous l'effet du foehn, les températures dans les vallées alpines ont été exceptionnellement douces. Il faisait 17 degrés dans le canton de Glaris peu après 4h, environ 10 sur l'Uetliberg (ZH). Selon les météorologues, il s'agit d'un phénomène d'inversion des températures, lorsque l'air est plus doux en montagne qu'en plaine.

Dans les stations de ski qui ont déjà ouvert une partie de leur domaine, le vent toujours très fort samedi matin provoque des perturbations. C’est notamment le cas dans les Portes du Soeil, où le téléphérique de Champéry est à l’arrêt.