Réservé aux abonnés

De la construction à la rénovation

Le premier salon de l'habitat placé sous le signe d'un changement de pratique.

13 avr. 2015, 00:01
data_art_3048811.jpg

" Le patrimoine de la station est vieillissant et, vu que dans un contexte de lex Weber et de LAT on ne peut plus bâtir, les entreprises font grise mine. " Pour réagir face à cette problématique, Brigitte Diserens a organisé ce week-end le premier salon de l'habitat de Morgins: Coeur de chalet. " Le secteur secondaire peut exister au-delà de la construction. C'est cet élément que j'ai voulu mettre en valeur ", explique celle qui est architecte d'intérieur.

Dans la salle de la Jeur, son constat est largement partagé par les professionnels. " Au village, il n'y a guère qu'un nouveau chantier qui...