Réservé aux abonnés

Lutte suisse: la sciure leur a laissé un goût de frustration

Le Bramoisien Olivier Crettaz n’a pas réussi à se qualifier pour la seconde journée de compétition. Le Chablaisien Yannick Parvex, remplaçant, n’a quant à lui pas eu la chance de démontrer ses capacités.

26 août 2019, 22:32
Olivier Crettaz (de face) n’a réussi à terrasser aucun de ses adversaires samedi.

Par Association valaisanne de lutte suisse/BC

Frustration. C’est le premier mot qui vient à l’esprit lorsqu’il s’agit de décrire le week-end des lutteurs valaisans engagés à la Fête fédérale de Zoug. Disputée devant des tribunes pleines à craquer, garnies par 56 500 personnes par jour, la compétition de lutte suisse n’a pas répondu aux attentes de Yannick Parvex et d’Olivier Crettaz, qui avaient eu le privilège d’être sélectionnés pour défen...