Réservé aux abonnés

Les patoisans accueillent la veillée cantonale

15 oct. 2013, 00:01
data_art_1880552.jpg

La société de patoisans Lou Tré Nant (qui signifie les trois torrents, en référence au nom de la localité) s'apprête à souffler ses vingt bougies ce samedi. "Elle a été fondée en 1993 par sept passionnés qui ne voulaient pas laisser disparaître ce langage propre à chaque région et qui fait partie de notre patrimoine" , note Jeanne Girod, actuelle présidente. "Pour que le savoir des anciens du village, qui le parlaient encore couramment, ne tombe pas dans l'oubli, il fallait faire vite."

Enthousiastes, ces pionniers se sont attelés à recenser les mots de dialecte et à les consigner dans un ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois