Réservé aux abonnés

Le PDC en sursis. Par Fernand Mariétan

01 oct. 2019, 10:00
Fernand Mariétan, ancien conseiller national.

La messe est dite à en croire les médias. Une vague verte pour les prochaines élections fédérales avec un perdant tout désigné, le PDC.

Signe de nervosité palpable, sa direction s’est fourvoyée dans une campagne agressive peu conforme à l’image d’un parti qui a toujours joué le rôle de pivot, tant au Parlement qu’au Conseil fédéral. C’est souvent grâce au PDC que la droite et la gauche sont arrivées à construire, au coup par coup, des majorit&eac...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois