Réservé aux abonnés

Du concours de "Top Chef au CO" à la cuisine d'un des meilleurs cuisiniers suisses

Le concours «Top chef au CO» révèle le talent caché des élèves et leur passion pour la cuisine. C’est le cas de Joakim Merz qui avoue s’être «éclaté aux fourneaux».

09 déc. 2019, 18:00
Edina Guigas et Françoise Métrailler, toutes deux enseignantes en économie familiale au cycle d’orientation, ont assisté à la rencontre entre leur élève et Didier de Courten.

Il y a six ans, Françoise Métrailler, enseignante en économie familiale au cycle d’orientation (CO) de Troistorrents, a eu la bonne idée de lancer un concours culinaire pour les élèves des cycles d’orientation. «C’est mon fils qui m’y a fait songer. Passionné de cuisine et fan d’émissions culinaires, il regardait Top chef en rêvant d’y participer. A l’époque, il était élève au CO et moi, je faisais partie d’une commission de l’association valaisa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois