Réservé aux abonnés

Saint-Gingolph se souvient

Le 23 juillet 1944, les nazis brûlent le village pour se venger d'un coup de force des maquisards sur le poste de douane franco-suisse.

25 juin 2014, 00:01
data_art_2425054.jpg

Elle n'est pas native du lieu et l'avoue d'emblée. " Cela ne m'empêche pas d'avoir intégré cet héritage qui imprègne encore aujourd'hui la vie gingolaise. Chaque année, ce moment est commémoré avec respect. Pour ses 70 ans (voir encadré), la cérémonie sera encore plus particulière. "

Maire de Saint-Gingolph Fran ce depuis quelques mois, Géraldine Pflieger attache une grande importance au passé. " En juillet 1944, sans l'aide de nos voisins suisses, toute la population aurait été passée par les armes. Cela crée des liens indéfectibles par-dessus les époques, les frontières, les votations et ...